logo home fr

Mardi 26 juin 2018 (14h00 – 15h30)

Session 5 – Session parallèle

Paix, sécurité et développement – Partenariat pour la paix

Contexte

Paix, sécurité et développement sont intrinsèquement liés. Les guerres et les conflits violents ont un impact terrible sur le développement, entraînant des pertes colossales de vies humaines, l’affaiblissement et le disfonctionnement des institutions publiques et la destruction des moyens de subsistance. Si plus de deux milliards de personnes vivent dans des pays où le développement est fragilisé et affecté par des conflits armés, les épreuves socio-économiques, les inégalités, l’exclusion du pouvoir et le non-accès aux services de base sont susceptibles de causer des conflits armés. Cette situation est encore aggravée par la dégradation environnementale et par le changement climatique.

 Vu ces liens, l’Union européenne (UE) a développé une stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité́ de l'Union européenne. Le terme « global » est utilisé car la stratégie aborde la question des moyens militaires et de la lutte contre le terrorisme, mais aussi des questions telles que les sociétés inclusives, les possibilités d’emploi et les droits de l’homme. De plus, le Consensus européen pour le développement souligne le fait que l’UE et ses Etats membres utiliseront notamment la coopération au développement, parmi la vaste gamme de politiques et d’outils disponibles, pour prévenir, gérer et résoudre les conflits et les crises, pallier les besoins humanitaires, construire une paix durable et instaurer une bonne gouvernance.

Les faits démontrent qu’un partenariat fort au niveau national et local pour comprendre, prévenir ou traiter les conflits violents, constitue un élément fondamental pour la réalisation de ce programme. Une société civile, dotée des moyens nécessaires pour agir, représente un acteur essentiel dans le développement, la construction de la paix et la résolution des conflits. Les autorités locales sont aussi des acteurs centraux vu leur proximité, leur présence durable au niveau local et leur légitimité auprès des communautés. Parce que la paix, la sécurité et le développement ne peuvent être assurés que par une coopération entre l’Etat et les acteurs non étatiques, le partenariat unissant l’UE, les organisations de la société civile et les autorités locales dans le monde devient, plus que jamais, un outil incontournable.

Objectifs

  • Echanger des bonnes pratiques et des exemples du travail réalisé par les organisations de la société civile et les autorités locales dans les domaines de la paix, de la sécurité et du développement
  • Développer davantage les partenariats entre la Commission européenne, les organisations de la société civile et les autorités locales pour la paix, la sécurité et le développement.

 Résultats attendus

De nouvelles synergies sont créées et des collaborations concrètes sont développées entre les organisations de la société civile et les autorités locales pour la paix, la sécurité et le développement au niveau local, régional et mondial, ainsi qu’avec la Commission européenne.

 Modérateur

  • Peter van Sluijs, Coordinateur, Plateforme de la Société Civile pour la Paix et la Démocratie

Panélistes

  • Silvia Costantini, Chef d’équipe, Service d’action extérieure de l’UE, Prévention des conflits, Réforme des secteurs de sécurité, Etat de droit, approche intégrée stabilisation et médiation
  • Lorenzo Angelini, Agent des politiques, European Peacebuilding Liaison Office (EPLO)
  • Mama Koite, Présidente de la Plateforme des femmes dirigeantes du Mali, Réseau des Femmes Africaines pour le Développement et la Communication (FEMNET)
  • Georges Michel Magambo Budundwa, Secrétaire Exécutif, Plateforme des Autorités locales des Etats des Grands Lacs
  • Johanna Lutz, Coordinatrice du Réseau européen des fondations politiques (ENOP) et Directrice Adjointe de la Fondation Friedrich-Ebert

Rapporteur

Betty Yolanda, Directrice, Forum Asie pour les Droits de l’homme et le Développement (FORUM-ASIA)

Documents de référence

flag_yellow_eps.jpg


Financé par l’Union européenne