logo home fr

Mardi 26 juin 2018 (11h30 – 13h00)

Session 2 – Session parallèle

Résilience: Renforcer la politique de développement de l’UE dans sa mise en œuvre.
L
a contribution des organisations de la société civile et des autorités locales.

Contexte

La vulnérabilité et l’exposition aux catastrophes naturelles ou causées par l’homme, augmentent plus vite que jamais. Afin de mettre en œuvre les ODD, il nous faut réduire le risque et l’impact des catastrophes, tout en renforçant la résilience, c’est-à-dire, la capacité d’un système, d’une communauté ou d’une société d’y résister et de les absorber, de s’adapter à leurs effets et de s’en relever rapidement et efficacement. La résilience a donc été identifiée par l’UE et ses partenaires, comme un élément transversal permettant d’améliorer les résultats dans différents domaines, tels que le développement durable, l’adaptation au changement climatique, l’urbanisation durable et la prévention des conflits. De par sa nature transversale, le niveau de résilience s’améliore lorsque les parties prenantes en ont une compréhension commune et oeuvrent ensemble à son intégration dans leurs politiques et activités. Ceci devient d’autant plus pertinent au niveau local, où les risques sont perçus de façon diverse, les acteurs locaux ne faisant pas la distinction entre les risques résultant du changement climatique, de l’urbanisation non planifiée, des dangers naturels, etc.

Cette session a pour objectif de mettre en exergue toute la valeur d’une collaboration en matière de résilience, en présentant des expériences fructueuses réalisées à partir de perspectives locales et en identifiant des méthodes pour institutionnaliser cette collaboration multi-acteurs.

Objectifs de la session

  • Mieux comprendre l’intérêt d’une action collaborative pour accroître la résilience (dans différents domaines, tels que l’élaboration de politiques, la construction de mouvements, le suivi des avancées réalisées par rapport aux cadres internationaux)
  • Stimuler l’institutionnalisation de la collaboration entre les organisations de la société civile, les autorités locales, les donateurs, les conseillers techniques et autres parties prenantes concernées par la résilience
  • Faire le bilan des progrès réalisés par rapport aux objectifs fixés dans les recommandations en matière de résilience dans le cadre du Forum du Partenariat 2017

Résultats attendus

Les participants reconnaissent l’intérêt d’une action collaborative; ils ont une meilleure compréhension de la manière dont ils peuvent s’engager efficacement dans une collaboration multi-acteurs afin de stimuler et d’institutionnaliser les actions menées dans le cadre de la résilience collaborative.

Modérateur

  • Takeshi Komino, Secrétaire Général, Church World Service Japan (CWS), Secrétariat, Coalition pour la réduction des risques de catastrophe (JCC-DRR)

 Panélistes

  • Manuela Cabral, Chef d’unité, Résilience, Fragilité, Direction générale pour la Coopération internationale et le développement, Commission européenne
  • Farah Kabir, Présidente, Réseau Global des Organisations de la Société Civile pour la Réduction des Catastrophes (GNDR)
  • Nicky Bravo, Membre du Conseil de Coordination représentant la région des Andes, Réseau d’Amérique latine pour la défense des droits des Enfants et Adolescents (Red Latinoamericana por la defensa de los niños, niñas y adolescentes - REDLAMYC), Equateur
  • Geneviève Sevrin, Directrice Générale, Cités Unies, France

Rapporteur:

  • Susy Pinos, Coordinatrice de l’unité des programmes et projets, Réseau des petits producteurs et travailleurs du commerce équitable d’Amérique Latine et des Caraïbes

Documents de référence

flag_yellow_eps.jpg


Financé par l’Union européenne