logo home fr

Lundi 25 juin 2018 (16h30-18h00)

Session 3

Confiance du public, transparence et redevabilité dans la réponse aux cas d’exploitation et d’abus sexuels

Contexte

Fautes graves, abus sexuels et violence existent au sein de nombreuses organisations. Les organisations de la société civile et les autorités locales ne font pas exception à la règle. Les développements récents liés à des cas d’inconduite de la part d’organisations actives dans l’aide humanitaire et le développement ont suscité des préoccupations et donné lieu à des mesures pour aborder ces questions de manière forte et transparente. Les partenaires doivent veiller à ce que les systèmes de protection et de redevabilité soient mis en place pour prévenir, enquêter et juger toute éventuelle affaire d’inconduite. Simultanément, un effort général et coordonné est nécessaire pour assurer la confiance du public dans le secteur et convaincre les citoyens du fait que leur générosité ne sera pas abusée. Compte tenu de ce qui précède, cette session offrira un espace pour partager expériences et bonnes pratiques, afin de maintenir des normes élevées dans la réalisation de notre travail conjoint.

Objectifs de la session

  • Aborder la transparence et la redevabilité face aux cas d’exploitation et d’abus sexuels
  • Sensibiliser et partager les leçons et les bonnes pratiques pour parvenir à des politiques et des mesures de protection efficaces dans le secteur du développement afin de prévenir tout éventuel cas d’exploitation ou d’abus sexuel ou toute autre faute grave

Résultats attendus

  • Meilleure compréhension de la façon dont les accords-cadres de partenariat (FPA) peuvent prévenir et gérer, de façon individuelle ou collective, des situations d’exploitation et d’abus sexuels
  • Partage des meilleures pratiques et des idées nouvelles sur les mesures de protection et de redevabilité pour traiter ouvertement les cas d’exploitation et d’abus sexuels, sensibiliser les consciences au sein de tout le personnel et des réseaux, de transformer les cultures du travail et de mettre fin à l’impunité
  • Propositions identifiées pour prévenir toute forme d’exploitation et d’abus sexuels dans nos organisations respectives et pour aborder la question en tant que réseaux.

Méthodologie

  • Brève introduction par le modérateur qui présente le cadre de la discussion (5 min.)
  • Les panélistes partagent sommairement leurs expériences et idées (5 min. chacun.e)
  • Les participant.e.s prennent la parole
  • Synthèse, conclusions finales et recommandations

Modératrice

Pam Takhar, Consultante indépendante

Panélistes

  • Marco Panigalli, Chef d’unité, Budget, Finance et Contrôle, Commission européenne
  • Seamus Jeffreson, Directeur, Confédération Européenne des ONG d’Urgence et de Développement (CONCORD)
  • Misun Woo, Coordinatrice Régionale, Forum Asie Pacifique pour les Femmes, les Droits Fondamentaux et le Développement (APWLD)
  • Marlène Siméon, Directrice, PLATFORMA

Rapporteur:

  • Sacha Gabizon, Directrice, Les Femmes en Europe pour un avenir commun (WECF)

Documents de référence :

flag_yellow_eps.jpg


Financé par l’Union européenne